Nouveaux arrivants

Les francophones de tous horizons qui arrivent à Yellowknife peuvent compter sur le réseau associatif francoténois qui facilitera leur installation.

Emploi et logement :

Pour la recherche d’emploi et le logement, le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO) est l’organisme qu’ils doivent contacter en première instance. Dans le cadre de son mandat d’employabilité, le CDÉTNO offre également des ateliers de formation, notamment en informatique. Le site du CDÉTNO contient toute une mine d’informations pour les nouveaux arrivants. Nous ne faisons ici qu’en reprendre ou compléter certaines.

Écoles :

Pour les familles, la «Garderie plein soleil» offre un programme éducatif en français et est une porte d’entrée à l’«école Allain-St-Cyr», première école francophone a avoir ouvert ses portes dans les TNO (qui s’enorgueillissent maintenant d’une deuxième école francophone à Hay-River, l’école Boréale). Les parents qui s’inquiètent de l’intégration de leur enfant dans la communauté anglophone et veulent lui garantir un bilinguisme « ouvre-porte », ont tout intérêt à lire les travaux de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques et ils comprendront comment, en milieu minoritaire, l’école dans la langue de la minorité est la meilleure garantie de bilinguisme « additif ».

Santé :

Dès leur arrivée, les nouveaux Ténois devront faire une demande de carte d’assurance maladie auprès du département de la santé (formulaire à télécharger disponible ci-dessous). À noter que certaines provinces, notamment le Québec, couvrent leurs ressortissants pendant une période maximale de deux ans si ceux-ci ont un contrat de travail en bonne et due forme à l’extérieur de la province. Pour cela, les individus doivent en faire la demande formelle avec copie du contrat auprès de la régie d’assurance maladie de leur province d’origine. Cependant, certains soins ne sont pas disponibles dans les Territoires du Nord-Ouest et les patients sont alors dirigés vers Edmonton. Dans ce cas, l’assurance des TNO couvrent les frais afférents, ce qui n’est pas le cas des autres provinces. De plus amples renseignements et liens sont fournis sur le site du CDÉTNO, de même que sur le site de TNO santé en français.